Voici ce qu’écrivait il y a bientôt quatre ans le fondateur de SFL Paris, Philippe Laurence :

Daniel Tourre (auteur de Pulp Libéralisme) a eu l’occasion dans une formation de décrire les différentes étapes du libéral. On naît libre mais on ne naît pas libéral. Lorsque le libéral se découvre, souvent pour la plus grande horreur de son entourage, le premier sentiment qui lui vient est celui de solitude. Comme le libéral est un Homme, et l’Homme un être social, il erre en quête de semblables. Grâce à l’invention d’internet les libéraux vont se terrer sur les forums – tels que l’excellent libéraux.org. Les libéraux passent alors beaucoup de temps à maudire ce pays de cons, à crier un peu partout qu’ils le quittent et à approfondir leur doctrine au point de discuter la moindre note de bas de page des auteurs.  Mais peut-on se satisfaire de vivre toute sa vie avec des excès de tension à chaque écoute d’une émission de radio ou à chaque lecture d’un coupon de presse ?

Mon parcours depuis 3 ans correspond à cette caricature.  Je pense que c’est un état de fait pour beaucoup de libéraux.

Nos idées ne s’imposeront pas parce qu’elles relèvent de la pure logique, du bon sens ou qu’elles nous paraissent évidentes. Il faut les défendre et les diffuser le plus largement possible dans la société civile. La prochaine étape du parcours du libéral est celle du militantisme, de l’engagement. C’est celle que nous tendons tous à repousser. J’ai décidé de la franchir et de créer cette initiative. Mais qu’on le veuille ou non l’union fait la force et seul je ne pourrai pas grand chose.

Je veux inviter tous les étudiants libéraux parisiens à me rejoindre pour rendre cette aventure réelle. Et plus largement j’appelle au militantisme les libéraux.

 

Je ne demande pas la lune, mais partagez ça aux étudiants libéraux que vous connaissez ou simplement diffusez ce message sur les réseaux libéraux telle une bouteille à l’océan. C’est la plus grande aide que vous pouvez apporter au projet.

Si par hasard, tu es un étudiant libéral parisien et en plus tu es motivé, alors je ne peux que te supplier de rejoindre notre équipe naissante, on va bien s’amuser.

Philippe Laurence
Président fondateur de Students For Liberty – Paris

Aujourd’hui, notre mouvement compte une cinquantaine d’étudiant à Paris, plus d’une centaine en France, sans compter les alumni qui sont de plus en plus nombreux. Néanmoins, les bonnes volontés libérales sont toujours les bienvenues !

Pour nous rejoindre, un simple formulaire :

Toujours dans une logique mercantiliste et utlralibérale, nous pourrions tirer profit des informations que vous allez remplir et les vendre à la plus offrante des méchantes corporations. Mais nous ne le ferons pas. Tous les informations saisies ne seront pas stockées sur le site et ne serviront qu’à l’association (qui les mettra à disposition du réseau SFL en France de manière pertinente en fonction de la ville où vous déclarez habiter).





Note : Il peut y avoir un peu d’humour, ou de second degré  tout au long de cet appel. Il est présent pour faire mieux passer le message. Le fond lui reste capital et ne doit pas être perdu de vu.

Selon votre navigateur, le formulaire peut avoir des problèmes d’affichages, vous pouvez répondre dans le champs réservé aux commentaires ou écrie par mail à contact(at)studentsforliberty-paris.fr. En tant que libéraux, nous ne pouvond que vous inciter à adopter un navigateur open source tel que Mozilla Firefox.