Students For Liberty – Paris est une association loi 1901. Ce groupe adhère à l’association internationale Students For Liberty qui rassemble plus de 1000 associations étudiantes, sur tous les continents, qui ont pour but de défendre les libertés aussi bien politiques qu’économiques, défendre une société libre.

La liberté n’est jamais donnée par l’oppresseur, elle doit être exigée par l’opprimé. – Martin Luther King

Notre constat :

Le libéralisme est le dénominateur commun du discours politique français, dans la mesure où tous le blâment sans que jamais on entende ses avocats. Tout a été mis en place afin d’assurer la marginalisation du libéralisme. L’Éducation Nationale garantit un programme commun et une formation unique des professeurs permettant d’avoir des bacheliers avec une idée précise du keynésianisme, une idée fausse du libéralisme économique et une notion floue du libéralisme politique. La liberté n’est pas mieux défendue à l’Université même si on peut trouver des professeurs et des maitres de conférence isolés qui la défendent. La Société Civile n’est guère mieux lotie, les médias, les syndicats et partis politiques voient dans le libéralisme une menace au lieu d’une chance.

Le constat peut sembler catastrophique et irrémédiable et pourtant les seuls combats perdus d’avance sont ceux que l’on ne mène pas.

Notre but :

1/Diffuser les idées pro-libertés

2/Illustrer par des projets concrets ce qu’est une société libre

Afin de mener ce combat pour notre liberté, dans nos universités, nous proposons une troisième voie aux étudiants qui ont actuellement le choix entre des associations apolitiques et celles qui font de la politique politicienne. Notre association demeure apolitique et apartisan. Nous voulons offrir la possibilité de parler de politique, de proposer un point de vue original sur des questions où l’on n’entend pas et où l’on n’attend pas les libéraux. Nous voulons par l’échange et la discussion amener les étudiants à remettre en question leurs préjugés politiques. Nous voulons porter des projets entrepreneuriaux.

Nos moyens :

Tous ceux possibles et imaginables. Conférences, débats, discussions littéraires (club de lecture), projections de films (ciné libres), cafés politiques (cafés libres), articles (billets libres), évènements médiatiques, projets entrepreneuriaux. Toute proposition est également la bienvenue, l’émulation et l’échange aboutissent aux meilleures idées.

L’aventure lancée depuis deux ans maintenant, nous invitons tous ceux qui veulent à y participer à nous rejoindre.

Le premier des droits de l’homme c’est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail. – Jean Jaurès